Blog

Retrouvez nos derniers témoignages, idées de séminaires, et voyage incentive en Italie.
Contactez-nous pour en savoir plus.

Découvrir le vin des Pouilles

Dans la région agricole isolée des Pouilles, située sur le talon de la botte italienne, existe une culture viticole millénaire qui a commencé lorsque les Grecs ont planté des vignes de leurs terres à travers la mer Adriatique. En dépit d’être une région agricole importante avec un héritage de vinification depuis le 7ème siècle, très peu de personnes, même dans l’affaire, sont au courant du vin de Puglian. Grâce à la communauté viticole locale et aux grands producteurs de la région, les choses commencent à changer. La scène vinicole du sud de l’Italie a connu des difficultés. Depuis les années 1960, les Pouilles et la Sicile étaient surtout connues pour produire du vin en vrac, ce qui leur a valu le surnom peu flatteur de « cave d’Europe », qui a duré quarante ans. Le commerce du vin en vrac a toujours été présent ici, mais jusqu’à il y a cinquante ans, l’activité était principalement la consommation locale. Le vin de l’italien buvait pour la nutrition, pas pour les loisirs, et la chaîne d’approvisionnement simple consistait en des vineries qui vendaient des jus en gros aux épiceries et aux restaurants locaux. Pendant les années 60, le vin italien s’est transformé en boisson de luxe. À mesure que la popularité augmentait, les vignobles du nord comme la Toscane et le Piémont se sont industrialisés pour suivre le rythme, mais ce n’était pas suffisant; ils avaient besoin de volume. Apparemment, du jour au lendemain, les vignobles commerciaux du Nord ont commencé à utiliser des vins plus corsés et bon marché provenant des Pouilles et de la Sicile pour renforcer leurs mélanges et répondre à la demande. Les vignerons chargeaient leur vin rustique sur des trains en direction du nord, et des navires «mostiere» qui quittaient le port de Gallipoli pour le port de Gênes. Le changement a affaibli la crédibilité du producteur de vin local et créé une entreprise autour d’un volume bon marché qui prendrait près d’un demi-siècle à tourner. Les cépages indigènes les plus célèbres des Pouilles sont principalement le Negroamaro et le Primitivo, les trésors locaux les plus connus pour la fabrication du Rosato traditionnel (Rosé). La façon dont les habitants le disent, italien Rosato était à l’origine du vin des agriculteurs. Lorsque les travailleurs de terrain récoltaient les raisins, le jus s’accumulait naturellement dans les bacs et les wagons, qui avaient un contact minimal avec ses peaux rouges, mais assez pour lui donner une teinte rose. Après la récolte, ils fermenteraient le jus rose foncé pour eux-mêmes, un stock personnel de vin Rosato. Tout au long du XXe siècle, la plupart des agriculteurs des Pouilles manquaient de ressources pour rivaliser avec la qualité et la portée mondiale des producteurs nordiques à forte poche. Après la Seconde Guerre mondiale, le Nord a vu des investissements dans la reconstruction des entreprises et des infrastructures, tandis que le Sud, pas tellement. Beaucoup de familles étaient pauvres, et les jeunes locaux ont fui pour trouver de meilleures vies dans les villes et à l’étranger. C’était une situation sombre, mais vers le milieu des années 80, les choses commençaient lentement à tourner.

italie1 italie2

  admin   fév 01, 2018   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Une excursion au Lac de Côme

Vous faites un séminaire à Milan ? Nous vous proposons de partir faire une excursion sur le Lac de Come. Lors de cette excursion d’une journée au départ de Milan, admirez les superbes paysages du célèbre Lac de Côme, à seulement une heure de route. Partez à la découverte de l’élégante ville au bord du Lac de Côme, entourée de montagnes enneigées et de pittoresques villas méditerranéennes, et faites une croisière à couper le souffle sur le Lac de Côme. En été, débarquez au ravissant village de Bellagio et profitez de votre temps libre pour dîner et faire des emplettes ; en hiver, montez en funiculaire jusqu’à la ville de Brunate pour découvrir un superbe panorama sur la ville et le lac. Croisière sur le lac de Côme et vue panoramique sur Brunate (de novembre à mars) En partant du centre de Milan dans la matinée, parcourez un trajet d’une heure jusqu’à Côme, pour arriver aux environs de 10:00. Participez à une visite guidée de la ville, puis prenez le funiculaire jusqu’à la ville de Brunate, l’un des meilleurs endroits pour vous imprégner d’un superbe panorama sur la ville et le lac. Vous aurez ensuite du temps libre pour déjeuner (à vos frais) à Brunate avant le point fort de votre après-midi : une croisière sur le lac de Côme. Embarquez dans le centre de Côme, puis installez-vous et détendez-vous pendant une croisière d’une heure sur le magnifique lac. Admirez les splendides villas de bord de lac et repérez la Villa d’Este à Cernobbio, un hôtel de luxe avec jardins tropicaux. Après votre croisière sur le lac de Côme, vous aurez du temps libre pour faire des emplettes, découvrir la ville et prendre un café si vous le désirez avant de rejoindre Milan vers 16:30. Sur le chemin du retour, vous vous arrêterez pour visiter la basilique Sant’Abbondio, une impressionnante église construite au XIe siècle dans le style roman. Vous arriverez à Milan dans la soirée. Le matin, montez dans l’autocar au centre de Milan et détendez-vous sur le trajet d’une heure jusqu’à Côme. Commencez par une visite de la basilique Sant’Abbondio. Partez visiter la ville et profitez de votre temps libre pour acheter de bons produits italiens dans les boutiques locales. Ensuite, embarquez dans le centre de Côme pour votre croisière de 2 heures sur le lac de Côme. Imprégnez-vous de vues pittoresques pendant que vous vous rendez à Bellagio, l’un des nombreux magnifiques villages qui entourent le lac. Vous disposerez de temps libre pour partir à la découverte de cette charmante ville par vous-même et pour déjeuner (à vos frais). De retour à bord, profitez des dernières vues sur le lac de Côme pendant que vous naviguez vers Cadenabbia, où vous pourrez monter dans le car et retourner à Milan, pour arriver vers 18:30.

como como2 como3 como4

  admin   déc 18, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

La Toscane en montgolfière

Parfois, il faut y mettre du sien pour ensuite organiser les meilleurs séminaires et incentives pour nos clients. C’est avec cette optique que je me suis sacrifier – moi le dirigeant de l’agence. En effet, Dernièrement, ma femme et moi avons accompli un vol en montgolfière. Ce dernier a eu lieu en Toscane, et je dois reconnaître que ça m’a sacrément marqué, comme expérience. L’idée de ce vol ne me faisait pas vraiment rêver, au départ : c’est ma chère et tendre qui m’a plus ou moins forcé la main ; mais je ne regrette pas de l’avoir fait. Parce que les sensations en vol sont vraiment hallucinantes ! C’est assez difficile à raconter. On survole le monde, mais ce n’est pas que physiquement. Ca, ça n’a rien d’insolite, au final. Quand on grimpe dans la montgolfière, en revanche, l’on se libère surtout totalement du monde. Et ça, ça vaut son pesant d’or ! On ne ressent jamais ça dans un hélico, par exemple. C’est peut-être dû au silence qui règne à bord. Quelle que soit la raison, ça donne des frissons ! Les vols en montgolfière se déroulent au lever du soleil (en journée, le soleil crée des courants d’air ascendants). On survole donc un monde qui se réveille petit à petit. En fait, on a l’impression de contempler la naissance du monde. Et avec l’altitude, on a un peu le sentiment d’être un ange examinant le réveil de l’univers. Je vous laisse deviner la paix qu’on éprouve dans les cieux : c’est prodigieux ! Toutefois, tout le monde à bord n’a pas vécu la même chose. Il y avait six passagers à bord, et certains désiraient uniquement contempler leur rue depuis les cieux. Mais en fin de compte, c’est comme pour un livre : il peut être reçu de bien des manières d’une personne à l’autre ! En bref, si l’occasion se présente, vous pouvez y aller les yeux fermés. Voilà d’ailleurs le site auquel j’ai fait appel pour ce vol en montgolfière. Si vous habitez près de Florence, tentez votre chance ! La vue est tout simplement magique. Et admirer la Terre du point de vue d’un ange, c’est peu banal. Davantage d’information est disponible sur le site de l’agence organisatrice de ce vol en montgolfière en Toscane. Cliquez sur le lien.

montgolfiere (3)

  admin   nov 21, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Séminaire en Sicile: rénovation du Club Med

Le Village de Cefalu va enfin rouvrir à l’été 2018 après plus de 12 ans de fermeture. Entretemps, le Club Med l’aura complètement modifié et fait passer en 5 Tridents « Exclusive Collection ». Les ventes sont déjà ouvertes. C’était un des premiers Villages de cases du Club Méditerranée. Cefalu, en Sicile, aura reçu des GM (gentils membres) pendant une cinquantaine d’années dans une ambiance -night-club, célibataires- qui a contribué à faire la réputation festive du Club. Dans le cadre de la nouvelle stratégie de montée en gamme du tour-opérateur, Cefalu ferme ses portes en 2005. Sa réouverture en 5 Tridents après une grosse rénovation est prévue pour 2011. Le long feuilleton de l’OPA sur le Club Med opposant le groupe chinois Fosun et l’homme d’affaires italien Andrea Bonomi en retarde le financement et la mise en œuvre. Le 2 octobre, le Club Med annonce la réouverture de Cefalu pour l’été 2018. Bénéficiant d’une vue sur la mer Méditerranée, Cefalu est le premier Club Med 5 tridents en Europe. Il proposera des activités sportives nautiques (voile et stand-up paddle) ainsi que du tennis. Côté détente, les clients auront le choix entre la piscine zen et le Spa Carita. Le Club Cefalu comprendra 308 chambres de trois catégories : supérieure, Deluxe et suite. Il offrira des services personnalisés comme une conciergerie grâce à laquelle les clients pourront notamment concevoir leur propre excursion à la découverte de la Sicile. Location de voiture, survol du Stromboli en hélicoptère, location d’un caïque…, les propositions de personnalisation seront nombreuses.

  admin   oct 11, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Votre séminaire entreprise à Sienne

Découvrez Sienne, le temps de votre séminaire en Toscane. Sienne est incontestablement l’une des plus belles villes de Toscane et donc d’Italie. Après sa suprématie en Toscane puis longtemps opposée aux forces politiques de Florence, elle a acquis une culture propre pour son développement politique et artistique. Cela se ressent particulièrement dans son architecture, place forte au faît de 3 collines alors que Florence est située dans le bassin de l’Arno entourée de collines et de montagnes. Elle est typique du borgo (bourg médiéval) que l’on rencontre dans la Toscane comme à Arezzo, San Gimignano, Volterra, etc. Elle a gardé son visage du XII° siècle, période de sa splendeur et est surtout connue pour la place Il Campo, où se déroule deux fois par an la fête du Palio, course effrénée de cavaliers représentant leurs quartiers (contrade). Le développement industriel du XX° siècle en a évidemment dépassé les limites et s’est répandu dans les zones de la périphérie, mais son centre historique est demeuré, protégé et mis en valeur pour des impératifs touristiques évidents. Comme pour beaucoup des sites de ces villes, elle est inscrite au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.

sienna sienna2 sienna3 sienna4 sienna5

  admin   août 31, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Votre séminaire entreprise à Florence

Le berceau de la Renaissance, Florence est l’une des grandes villes d’art d’Europe. Les fresques de Giotto, le David de Michel-Ange, les toiles de Botticelli, Leonardo da Vinci et une foule d’autres grands à la galerie Uffizi … il y a tellement d’art et d’architecture exquis, il est difficile de savoir par où commencer. Mais Florence est aussi une ville vivante avec un restaurant dynamique et une scène de vie nocturne, et une animation animée qui dépasse les anciens maîtres pour embrasser l’opéra, la musique classique et l’art contemporain. Beau, historique, plein de magasins exquis et d’artisanat de qualité, et à proximité des collines couvertes de vignes du Chianti, c’est l’une des destinations de week-end les plus civilisées d’Europe. Florence est charmante depuis la fin du printemps jusqu’au début de l’automne, lorsque les températures douces, les repas et les boissons al fresco, et une saison animée d’arts et de concerts en plein air font de cette destination l’été la plus animée d’Italie. Cependant, c’est aussi la période la plus populaire, lorsque les tarifs de l’hôtel sont à leur plus haut niveau et les files d’attente de la Galerie Uffizi sont à leur plus long terme. Si Florence rôtit souvent en juillet et en août, il peut aussi avoir un rhume froid en hiver – mais si cela ne vous dérange pas, Janvier et Février sont des mois délicieusement peu fréquentés, alors que vous pouvez souvent trouver des affaires sérieuses. Les amateurs de musique devraient consulter le calendrier du musée de musique classique et d’opéra de Florence, le Teatro del Maggio Musicale (maggiofiorentino.com), avant de planifier un voyage; Il vaut également le coup d’œil sur le calendrier d’exposition du centre artistique dynamique Palazzo Strozzi (palazzostrozzi.org), qui met en vedette des spectacles haut de gamme. Pour en savoir plus, retrouvez le guide du séminaire à Florence.

  admin   mai 29, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Votre séminaire à Naples

Venez organiser votre séminaire entreprise à Naples, en Italie. Si les touristes se pressent en masse dans la Ville éternelle, à Naples et sur les plages de la côte amalfitaine, bien peu s’aventurent dans les Pouilles, à la découverte de la richesse architecturale des villes des Pouilles qui jouèrent pourtant un rôle prépondérant à l’époque des Croisades. Que dire encore de la Calabre et de la Basilicate, ces terres d’un charme austère et authentique, injustement méconnues. Réservez deux jours au centre historique pour découvrir des églises aux fresques superbes, et vous promener en grignotant des en-cas de chez Mangia e Bevi. Passez une matinée au marché de Porta Nolana et une autre au Musée archéologique national. Le soir venu, flânez dans la Via Chiaia ou sur le front de mer (Lungomare), avant de dîner sur le port à La Scialuppa. Le lendemain, direction la chartreuse San Martino, puis la Napoli Sotterranea. Consacrez une journée à Pompéi et au Vésuve, puis une autre à Capri. Découvrez des vestiges méconnus aux champs Phlégréens, en prévoyant un déjeuner chez Da Giona. Terminez par les somptueux parc et palais royaux de Capodimonte. Chacune des îles de la baie offre une atmosphère spécifique. De Sorrente, embarquez sur un ferry jusqu’à la ville glamour de Capri et visitez la grotte Bleue. Marchez jusqu’à la Villa Jovis et empruntez un bus jusqu’à Anacapri, où vous vous régalerez d’une pizza à Il Solitario. Le télésiège vous mènera au mont Solaro. Vue splendide sur la côte. Étape suivante : Ischia et les jardins de La Mortella. Déjeunez à La Brocca, avant un détour par la plage. Passez la nuit sur place et accordez-vous une journée au spa. Le lendemain, Procida, déjeunez à la pittoresque Marina Corricella et louez un bateau pour passer l’après-midi de plage en plage. Votre séjour à Naples ne serait pas complet sans un trek sur le volcan Vesuve et une balade découverte dans le village préservé de Pompéi. Contactez-nous pour en savoir plus.

  admin   fév 23, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

Succès touristique de Florence

C’est la troisième ville la plus visitée d’Italie, après Venise et Rome. Voici quelques adresses pour échapper à la foule. La Galleria dell’Accademia est le musée le plus visité de la ville. Et pour cause. Il sert d’écrin à l’original du David de Michel-Ange. À l’écart de cette agitation, il accueille, jusqu’au 6 novembre, une exposition consacrée à Lorenzo Bartolini, un des grands sculpteurs florentins du XIXe siècle, ami d’Ingres et très en vue à la cour de Napoléon. Sculptée dans le marbre, Elisa Baciocchi, née Bonaparte, éphémère grande-duchesse de Toscane, voisine avec un bronze monumental de son frère, l’empereur des Français. L’œuvre la plus célèbre de cet artiste sensible reste La Foi en Dieu symbolisée par un nu de femme. Via Ricasoli, 58-60. L’église San Miniato al Monte se mérite. Une bonne demi-heure de marche d’abord jusqu’au panorama de la Piazzale Michelangelo, encombrée de cars de touristes, puis encore deux bonnes centaines de mètres, avant un escalier monumental que l’on gravit dans une solitude presque complète. Cette église, ouverte gratuitement à Florence, quasiment la seule, est paradoxalement la moins visitée. Tant mieux ! On peut y admirer tranquillement la façade en marbre de Carrare, ourlée d’une serpentine verte. À l’intérieur, le toit en bois polychrome de la nef est une splendeur, autant qu’une curiosité. Tous les jours, à 17 h 30, on peut y entendre des chants grégoriens. Un régal ! San Miniato al Monte, Via del Monte alle Croci. Après s’être fait bousculer à la Galerie des Offices ou dans les palais Vecchio et Pitti, hauts lieux du tourisme à Florence, retrouvez le calme et l’intimité du Palazzo Davanzati, l’unique palais du XIVe siècle à avoir gardé son décor peint d’origine. La restauration se fait par étapes. Depuis quelques semaines on accède au second étage, plafonds, cheminées, mobilier. Une merveille que l’on visite librement. Palazzo Davanzati, via Porta Rossa, 13. Pour le petit noir serré du matin se rendre dans un café typique (via Segido, 8r), sorti tout droit d’un film de Fellini. Pour l’apéritivo, vers 18 heures-19 heures, Sei Divino (Borgo Ognissanti, 42r), bon choix de bières et de vins de Toscane blanc et rouge, servis avec charcuterie et fromages locaux. On est debout sur le trottoir ou assis sur la minuscule terrasse. Pour déjeuner, le rendez-vous chic des trentenaires est La Bottega di Rosa (Via del Campidoglio, 10), ouverte depuis décembre : décor design, terrasse élégante, et dans l’assiette de très bonnes pasta. Dans un autre genre, fréquentée par une clientèle étudiante et familiale, Gusta pizza (via Maggio, 46. Tél. : 00 39 05 52 850 68, autour de 10 €) est très fréquentée par les Florentins, tellement bondée que tout le monde s’assoit n’importe où. La pizza y est, dit-on, la meilleure de la ville. Un peu plus loin, Gusta Osteria (piazza San Spirito. Tél. : 00 39 05 52 85 033, env. 20 €) est une délicieuse trattoria, rendez-vous des artisans du quartier.

  admin   jan 09, 2017   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

L’Italie mise sur son patrimoine culturel

L’Italie va tenter de valoriser davantage son patrimoine culturel, « une arme énorme » qui peut aider le pays à renouer avec la croissance économique, a déclaré vendredi le ministre de la Culture Dario Franceschini en énumérant une série d’initiatives. « Nous considérons que la capacité de l’Italie d’attirer les touristes est liée à sa culture, une arme énorme en faveur de la croissance économique et de la création d’emplois », a déclaré le ministre devant la presse étrangère à Rome. « L’Italie est en tête des pays que les étrangers désirent visiter. Le monde est plein de gens qui veulent s’habiller italien, manger italien, venir au moins une fois en Italie », a-t-il insisté. Le ministre a estimé que le pays n’avait jusqu’à présent pas su investir dans ce domaine, mais il a promis que cela allait changer. L’Italie a ainsi mis en place l’année dernière « l’art-bonus », qui permet aux entreprises et aux particuliers de bénéficier d’un abattement fiscal de 65% sur les sommes allouées à des biens culturels (restauration d’un monument, aménagement d’un musée…). Dario Franceschini a également assuré que son ministère cherchait à rompre « le dualisme erroné entre protection et valorisation » du patrimoine culturel, la première ayant longtemps été une entrave à la seconde. Début novembre, il avait ainsi créé la polémique en se disant favorable à l’idée de remettre un plancher au célèbre Colisée de Rome afin de pouvoir y organiser des spectacles. Pour avancer dans ce sens, les nombreux organismes chargés du patrimoine, du niveau local à celui national, seront regroupés en deux grandes structures nationales, chargées pour l’une de la protection et l’autre de la valorisation, a annoncé le ministre. Parallèlement, 20 grands « pôles de musées » devraient être créés sur le territoire pour valoriser le patrimoine culturel. Le ministre italien de la Culture entend également soutenir de cette manière le développement du sud du pays, plus défavorisé, rappelant que seulement 15% des touristes s’aventuraient au sud de Rome. Pour attirer le public dans ses 4000 musées, l’Italie a aussi instauré la gratuité pour tous le premier dimanche du mois. Depuis que la mesure est entrée en vigueur le 1er juillet, « nous avons enregistré une croissance de 7% du chiffres d’affaires des musées, une augmentations de 6% du nombre de visiteurs et de 4% des entrées gratuites », s’est réjoui Dario Franceschini.

  admin   nov 29, 2016   Uncategorized   Commentaires fermés Read More

L’Italie se retire de la candidature des JO

Après Rome qui renonce à poursuivre sa candidature pour l’organisation des Jeux olympiques de 2024, c’est au tour de la Fédération italienne de rugby de renoncer à présenter un dossier pour organiser la Coupe du monde 2023. Les conditions ne « sont plus réunies » estime la FIR. Trois dossiers restent en lice : l’Afrique du Sud, l’Irlande et la France. L’Italie n’est plus dans la course. « Ayant toujours été étroitement liée à celle de Rome pour les JO 2024, la candidature à l’organisation de la 10e édition de la Coupe du Monde de rugby ne réunit plus les conditions nécessaires à sa poursuite », indique le président de la Fédération italienne (FIR) Alfredo Gavazzi. La nouvelle maire de Rome Virginia Raggi ayant enterré la candidature romaine à l’organisation des JO 2024, la FIR suit le mouvement. Le président de la FIR évoque une décision prise en commun avec le chef du gouvernement italien Matteo Renzi et avec le Comité olympique italien (Coni). « Nous restons convaincus du grand potentiel de la candidature italienne, qui aurait apporté d’évidents bénéfices et des améliorations nécessaires aux stades italiens et nous sommes conscients de perdre une chance fantastique d’installer encore plus nos valeurs et notre sport dans le tissu social italien. Mais nous devons prendre acte du fait qu’il n’y a plus aujourd’hui les bases nécessaires pour continuer ce parcours », conclut Alfredo Gavazzi. La France, l’Irlande et l’Afrique du Sud sont donc les trois dernières candidates à l’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023. Le pays qui succèdera au Japon, hôte de l’édition 2019, sera désigné en novembre 2017.

  admin   sept 29, 2016   News   Commentaires fermés Read More
Page 1 sur 212