Un peu de gastronomie à Rome

  admin   mar 30, 2020   Uncategorized   Commentaires fermés

Il y a beaucoup, beaucoup de raisons de visiter Rome, mais l’un des plus grands attraits de tous doit être la nourriture. Capitale du pays qui possède probablement la plus grande cuisine du monde, Rome est un paradis pour les gastronomes.
Avec tant de choses à voir et à faire à Rome, des musées aux galeries, en passant par les ruines antiques et le magnifique chaos de la ville, il peut parfois sembler accablant de trouver le bon endroit pour goûter à la cuisine locale traditionnelle.

Il y a des choses que vous ne pouvez pas rater lorsque vous visitez Rome et pendant que vous travaillez sur votre liste de contrôle de sites et de sons, assurez-vous de visiter le Mercato Centrale Roma où vous pourrez trouver toutes les meilleures spécialités romaines au même endroit.

Pendant que vous y êtes, assurez-vous d’essayer ces plats traditionnels romains.

Cacio e Pepe

Un des plats romains les plus populaires, c’est l’exemple parfait de la façon dont la cuisine italienne peut combiner les ingrédients les plus simples dans une sorte d’alchimie pour vos papilles gustatives. Seulement trois ingrédients – des pâtes (généralement tonnarelli), des grains de poivre noirs fraîchement moulus et du Pecorino Romano, un fromage de brebis piquant et piquant.

Si vous n’avez pas essayé, c’est un must absolu à Rome. Cela peut sembler trop simple aux étrangers qui sont habitués à plus d’ingrédients, mais cacio e pepe, une fois que les ingrédients sont combinés correctement, est un délice gastronomique. La légende raconte qu’il a été développé pour les bergers romains errants, qui étaient capables de transporter facilement les ingrédients et de les fouetter autour de leur feu de camp la nuit. Quelle que soit son origine, c’est à certains égards l’essence de la cuisine romaine – simple, copieuse et délicieuse. Essayez cacio e pepe au Mercato Centrale Roma, où Egidio Michelis est l’un des meilleurs de la Ville Éternelle.

Carbonara

Rome peut prétendre à ce que beaucoup d’Italiens considèrent comme le meilleur des plats de pâtes; combinant pancetta, pâtes, œufs, poivre noir et fromage. Il est généralement fait avec des spaghettis, mais vous pouvez également trouver des versions fettuccine, bucatini et tagliatelle. Quelles que soient les pâtes utilisées, la carbonara est sans aucun doute Perfection gastronomique italienne. Demandez aux Italiens comment ils fabriquent la carbonara et vous obtiendrez une réponse différente à chaque fois, mais bien sûr, le meilleur est toujours «Mama’s». Vous pouvez utiliser du Pecorino Romano ou du Parmigiano-Reggiano et la viande est soit du guanciale (joue de porc) ou de la pancetta. Certaines personnes utilisent l’œuf entier, d’autres seulement le jaune, d’autres ajoutent même de l’oignon. Ajouter de la crème à la carbonara est considéré comme une hérésie et ne devrait jamais être fait. Le nom vient du mot « carbonaro » pour les charbonniers de la ville, qui était autrefois un travail important qui alimentait les fours, les poêles et les chauffe-eau de la ville. On pense que ce plat copieux fournissait aux travailleurs l’énergie dont ils avaient besoin pour leur travail épuisant. Un voyage à Rome sans déguster une vraie carbonara équivaudrait à sauter le Colisée. Assurez-vous donc de vous rendre au Mercato Centrale Roma pour goûter le meilleur de Rome par Egidio Michelis.

Carciofi

Les artichauts romains sont célèbres dans le monde entier et on ne saurait trop insister sur leur supériorité par rapport aux autres artichauts que vous pouvez trouver. Il existe deux plats principaux aux artichauts que vous devez absolument essayer lors de votre visite à Rome. Le premier est Carciofi alla Romana, ou «artichauts à la romaine». L’artichaut est farci de persil, de calamint et d’ail, braisé au vin blanc et assaisonné généreusement de sel et de poivre.

Le second est Carciofi alla Giudia, qui a ses racines dans la communauté juive romaine. Les artichauts sont frits dans de l’huile d’olive, organisation de séminaire Rome ce qui les rend doré et leur donne une consistance croustillante. Le goût frais et légèrement amer de Carciofi Romanesco est un délice pour le palais. Vous pouvez le savourer en tant que plat d’accompagnement, en tant que plat principal ou en tant que nourriture de rue romaine lors de vos déplacements. Pour les meilleurs artichauts de Rome, rendez-vous à la boutique Alessandro Conti et Gabriele La Rocca à Mercato Centrale Roma. Alessandro Conti – propriétaire du magasin de fruits et légumes historique qui existe sur le marché de Campo de ’Fiori depuis quatre générations – connaît le meilleur moyen de préparer les légumes et ils seront cuits juste devant vous.

Suppli

La version romaine de l’arancini sicilien est une boule de riz farcie au fromage, enrobée de chapelure et frite. Faisant partie de la tradition romaine de la cuisine de rue, ils sont les favoris des locaux et sont souvent servis comme antipasti. Parfait pour combler le vide lorsque vous avez faim, parcourez des kilomètres à pied des attractions de Rome. Au Mercato Centrale Roma, le grand magasin de délices frits de Martino Bellincampi est le lieu idéal pour mettre la main sur ces délicieuses spécialités. En fait, Bellincampi excelle dans l’art de la friture avec une large gamme d’aliments frits pour vous tenter. «Vous pouvez tout cuire tant que vous trouvez le bon emballage», explique Martino.

Focaccia Romaine

Les anciens Étrusques sont réputés avoir créé le pain plat salé, moelleux et levé, mais les Romains l’ont perfectionné et l’ont amené à travers le monde connu. La version nature est excellente seule ou en accompagnement de votre boisson, mais il existe une quantité incalculable de variations – avec des oignons, des olives, du fromage et des tomates. Gabriele Bonci, du Mercato Centrale Roma, est connu sous le nom de «Michaelangelo de la pizza» et apporte une grande minutie dans ses pizzas, ses pains et, bien sûr, sa focaccia. N’utilisant que des farines et des levures spéciales, combinées à ses années d’expérience dans certaines des boulangeries les plus renommées d’Italie, cet endroit est l’endroit où aller.

tiramisu

Les origines du dessert italien classique sont un peu confuses. La plupart attribuent cette invention à Roberto Linguanotto, propriétaire du restaurant « Le Beccherie » en Vénétie dans les années 1960. Cependant, certains affirment également que cela vient de Sienne. Il existe de très nombreuses versions du dessert, mais le classique du mascarpone, des doigts de dame, du café, de la crème, des œufs et du cacao est le plus populaire. Le nom se traduit par « pick me up » et c’est exactement ce que ça donne. Comme dans les recettes italiennes classiques, les ingrédients sont relativement simples, mais le savoir-faire du cuisinier est nécessaire pour les mélanger de manière spectaculaire. C’est ce que font les maîtres pâtissiers des frères De Bellis au Mercato Centrale Roma. Essayez leur fameux tiramisu ou, si vous avez envie de quelque chose d’autre, vous aurez l’embarras du choix avec leurs créations artisanales.

Trapizzino

La pizza-sandwich hybride est croustillante à l’extérieur et douce et délicieuse à l’intérieur. Au lieu des garnitures à pizza habituelles, le Trapizzino contient certains des meilleurs plats romains, tous emballés dans une délicieuse enveloppe croustillante et prêts à manger entre vos mains. Créée à Rome par Stefano Callegari, de Mercato Centrale Roma, la pizzeria a également voyagé à New York où elle continue de faire sensation.

Tous les chemins mènent à Rome et il en va de même pour le Mercato Centrale Roma. Si vous voulez essayer quelque chose de différent, vous pouvez choisir les fameux ramen d’Akira Yoshida préparés avec patience et savoir-faire par le maître du plat à soupe japonais de Rome. Chaque jour, Akira prépare du Ramen Black Shoyu (au goût intense), du Ramen White Shio (au goût délicat) et du Ramen Red Spicy (au goût épicé), ainsi que de l’edamame, tous garantis pour satisfaire et restaurer.

Comments are closed.